30 décembre 2018

La famille Loser en vacances

Toute joyeuse, chez les Loser, c'est plutôt rare, la famille part en vacances au bord de la mer dans une maison prêtée par les Katouraté. Déconvenue à l'arrivée : la vieille longère prend l'eau. Meublée de bric et de broc, elle est glaciale et humide. Le jardin est à l'image de la maison : un fouillis inextricable mais, ô surprise, il donne sur la plage ... balayée par le vent. A marée haute, elle disparaît complètement. A marée basse c'est un champ de découvertes pour les enfants.   A l'occasion des 50 ans de mariage de... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2018

Ratatouille la famille boit sans soif

  Atmosphère joyeuse et chantante dans la cuisine des Ratatouille. Le sifflement de la bouilloire accompagne le chant des oiseaux. Les casseroles débordent bien un peu de temps en temps mais la cuisine fleure bon le pain d'épices et le chocolat. Grand père Léon, un ronchon, tourne en rond. Il a oublié la raison de sa présence. Son petit-fils Léonard, plutôt rigolard, l'interpelle : - Tu sors de la mairie. Tu as dit oui à Mamie, c'est pour la vie. Reprends tes esprits et lâche la bouteille. La grand-mère Hortense, elle,... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2018

Les aventures de la famille Tatydaniel

  Pépère et Mémère au spectacle Le centre culturel de Chelles fait le plein en ce premier jour d'automne. L'événement est de taille. Le club des chansonniers fête son 90ème anniversaire. Autant d'années qui ont apporté gaîté et bonne humeur aux Chellois. Le spectacle est à la hauteur de l'événement avec chant et danse.  En invité d'honneur, la famille Tatydaniel, une véritable dynastie. Tous les Tatydaniel sont nés au 1 avenue de la Résistance et ont été baptisés à l'église Saint-André. Georges Tatydaniel né le 20 juin... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 février 2018

L'oiseau de passage

L’oiseau de passage   Mon petit doigt m’a dit qu’elle avait un petit vélo dans la tête. Le petit doigt sur la couture du pantalon, elle attend le petit oiseau qui va sortir du petit endroit. D’avance, elle se délecte des facéties du volatile qui monte,  descend, montre le bout de son nez et court se cacher. Il est toujours prêt à jouer au petit soldat.   Elle fait le pied de grue, prête à embarquer sur un petit nuage en compagnie du passereau. C’est promis, elle lui mijotera amoureusement de bons petits plats et... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 décembre 2017

Les pensées de la table d’écriture à la manière de Jean l’Anselme

-         L’amour est une question d’empathie avec les autres mais à la mode d’Annie -         La politique est une question de principes mais il faut les entretenir pour les conserver -         Le soleil est une question de rêves mais il faut savoir choisir -         Chanter Barbara est une question de passion mais il faut rassembler son courage ... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mai 2017

Ma déclaration

Te souviens-tu de notre premier jour ? Tu m’as dit je t’aime. Puis il y eu un grand silence. J’avais débranché mon sonotone. C’est dans ces moments là Que les histoires d’amour se forgent Avant qu’elles ne nous prennent à la gorge. Je te fais le serment De ne jamais t’oublier Surtout quand j’enfile Mes chaussettes trouées. Tu veux savoir si je t’aime ? Tu sais bien que je ferais n’importe quoi Pour sauver nos meubles en … Les jouant à la roulette Je te jure de tout faire Pour t’aider à aimer la vie, A aimer... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 mai 2017

Amour et calembours

Au crépuscule, sous l’abat-jour Un cavalcadour en mal d’amour Concoctait une soupe de calembours A base de topinambours. Dans la basse cour du château de la Pompadour Le troubadour de retour Braillait avec humour, plaisir d’amour Et croquait une pomme d’amour. Un jour, amour et calembour Se dirent oui pour toujours Sur les bords de l’Adour Mais au détour d’un carrefour Un vautour sur le retour S’empara d’un tambour Pour fêter ce beau jour. Cette bête de malheur les jeta dans le four Les enferma sans humour et sans... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2017

Une histoire à dormir debout

C’est une histoire à dormir debout. Celle que l’on se raconte pour s’endormir quand les moutons restent debout. Elle vous emmène au bout du chemin. Et un chemin ça conduit forcément au paradis ou en enfer. L’enfer d’un chemin sans fin avec des histoires sans queue ni tête qui vous mettent à bout de nerfs et vous tiennent debout toute la nuit.   De bout en bout, vous accrochez les histoires à dormir debout au clou de la mémoire. Et la mémoire ça flanche. Elle met les bouts par un beau matin. Vous ne savez plus par quel bout la... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2016

Toutes les manières sont permises pour demander …

  Michelle Thomas     Un français qui s'appelle Hollande C'est pour nous vendre des tulipes Un français qui s'appelle Vals C'est pour nous faire tourner en bourrique Un français qui s'appelle sapin C'est parce que c'est bientôt la fin Une française qui s'appelle le Pen C'est pour que nous soyons dans la peine A qui demander une augmentation ? A Sarko, à Lemaire, à Macron ? A quelle porte pouvons-nous frapper Avant que nous ne soyons tous désespérés ? La droite, la gauche, le centre, si peu solidaires... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2016

Les moutons insomniaques

A force de compter les moutons J’en ai attrapé le bourdon Ils jouaient à saute-mouton Têtus comme des bretons Ils broutaient mon sommeil ces gloutons Se tapaient un sacré gueuleton Et c’était pas du ragoût de mouton. Mais revenons à nos moutons Il y avait celui de Rotschilde, ce rejeton Un gros qui tache, un avorton Qui vous colle la tête dans le coton. C’était un cadet en demi -ton. Il menait le troupeau en bon maton Et se foutait pas mal de ma migraine béton A force de compter les moutons J’ai rejoint le peloton Et... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :