14 mai 2016

Recherchée pour crime de lèse-majesté

Cette femme est dangereuse Elle est recherchée Par toutes les polices de caractère Son nom HEROS Mireille HEROS Son crime : ensabler les portugaises Pour faire taire les langues de vipère ; Si vous la croisez N’approchez pas Elle crache des plumes Des plumes bien acérées Qui vous perceront le tympan Plus sûrement qu’un concert de techno. Ne vous fiez pas à son regard Sous la glace, le feu couve Son calme n’est qu’une impression Il cache un volcan Toujours prêt à entrer en éruption Pour sauver la veuve et... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 août 2014

Portraits de femmes : la danseuse de country (à la manière de Marguerite Duras)

Oui, là sur la photo, c’est moi. Je sors mes santiag noires cloutées. Je les ai trouvées dans un festival country. Au début, elles me serraient un peu mais faisaient sur le parquet un délicieux clac à mes oreilles. J’ai vraiment eu un coup de foudre pour elles. J’avoue avoir cassé ma tirelire et englouti ma première paye.   Cette jupe noire à volants, je l’ai tirée d’une malle dans le grenier de ma grand-mère. Voyez la finesse de la dentelle. C’est un peu démodé mais peu importe. Elle couvre mes jambes malingres. Que... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2014

Portraits de femmes : Quand Tu parle à Je (à la manière de Nathalie Sarraute)

Quand Tu parle à Je   -         Ainsi tu veux parler de Marie. Etonnant pour quelqu’un qui n’aime pas regarder en arrière. Pourquoi ce besoin de remuer le passé ? -          J’ai envie de la faire revivre -          Ne serait-ce pas pour te racheter ? -          Me racheter de quoi ? ... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2014

Portraits de femmes : la femme voilée

Toute de noir voilée Elle pénètre dans le salon Sanctuaire de la féminité. De sa fille, livre les cheveux blonds Aux mains expertes d’une coiffeuse Pour discipliner quelques épis rebelles Et donner à ce visage digne de Greuze Des airs de damoiselle.   Empruntée dans ses voiles Nymphéas flottant sur l’étang Elle le découvre entre les étoiles Dans sa couverture rouge sang. Tremblante, elle le prend entre ses bras Caresse, ses mèches du bout des doigts Douces comme du taffetas Et son cher passé entrevoit.   ... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 août 2014

Portraits de femmes : Mamie SAMU

Tôt le matin, elle se levait sans bruit, le cœur rempli de tendresse, heureuse de cette nouvelle journée.  A pas feutrés,  elle allait et venait dans la cuisine et écoutait la radio en sourdine. Elle préparait le petit-déjeuner de ses quatre petits diables en portant une attention à chacun d’entre eux : orange pressée sans la pulpe et « briote » pour le plus petit, céréales et tartine de confiture de framboise pour le plus grand, yaourt à boire et pain d’épices pour les filles. Puis, elle installait les... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2014

Portraits de femmes : A toutes celles qui se battent pour leur liberté

Femmes au foyer, cible de la publicité Libérées des tabous, des dogmes masochistes Renversent les codes, se posent en réformistes Et se débarrassent de leur docilité.   Femmes de tête, ou femmes-enfants fatales Actives et résistantes, font l’honneur de la France Fortes, messagères, porteuses d’espérance Ecrivent liberté, en lettres capitales.   En femmes savantes, l’avenir, inventent De la fille de joie à la femme de cœur Revendiquent le droit, à vivre leur bonheur Femmes épanouies, sans douleur enfantent. ... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2014

Portraits croisés

Aimes-tu Brahms me demande un jour mon amie. Bien sûr mais je préfère Verdi lorsque les trompettes d’Aïda m’emportent sur la planète bleue ou encore Vivaldi quand il fait vibrer l’automne de son violon flamboyant. Les notes s’envolent teintées de couleurs chaudes me parent d’un manteau doré pour me protéger des premiers frimas. Et toi que t’inspires Brahms ? Il m’ouvre l’infini du ciel où je peux me délecter du spectacle des étoiles comme une enfant. Je vois Beltégeuse par une belle nuit d’été, exécuter un pas de deux avec Orion... [Lire la suite]
Posté par mireilleheros à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]