Sorcière - 2018 - 10 - 18 -magician-1442642_960_720

De Satan, tu es le suppôt

Tu n'as d'égal que ton culot

Avec ta tête de commère

Aussi fausse qu'une vipère

 

Devant la gente société

Tu prônes la fraternité

Mais ton prochain, tu assassines

Par des querelles intestines

 

Au confessionnal tu t'agenouilles

Dans le bénitier tu grenouilles

Face au curé toute gentille

Baisses les yeux sous la mantille

 

En douce appâtes les jeunots

A la messe sous ton tricot

Tu leur montres monts et merveilles

Les détrousses dans leur sommeil

 

Tu te repais de leur chair fraîche

Au petit matin tu te dépêches

De prendre mine de douairière

Avec ta ruse coutumière

 

A force de croquer la pomme

D'emprunter la route du rhum

Tu vas flamber, sale sorcière

Et pas dans une garçonnière.

 

Dans tes yeux, l'eau était si claire

Qu'elle m'emportait dans tes mystères

S'en est fini pour toi sorcière

Tu vas redevenir poussière.

 

Sur tes cendres, je danserai

En chapeau pointu et balai.

Confidence pour confidence

Je t'aimais en toute innocence

 

Mireille HEROS

Récipro'savoirs

18 octobre 2018